Navigation

Chine: 49 arrestations après les explosions de Tianjin

Ce contenu a été publié le 05 février 2016 - 16:42
(Keystone-ATS)

Quarante-neuf personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur les explosions qui ont fait 165 morts en août dans le port de Tianjin, dans le nord-est de la Chine. Le gouvernement chinois estime le coût de cette catastrophe à plus d'un milliard de francs.

Dans un rapport diffusé par les médias d'Etat, les autorités précisent que les explosions ont été causées par la combustion de matières dangereuses, stockées de manière inappropriée ou illégale sur le site.

L'incendie s'est déclaré dans un conteneur à la suite de l'autocombustion de nitrocellulose. Le feu s'est ensuite propagé à d'autres produits chimiques, dont du nitrate d'ammonium.

Parmi les personnes arrêtées figurent 13 responsables et employés de la compagnie Tianjin Ruihai International Logistics, qui gérait le stockage des matières dangereuses, ainsi que des membres des douanes, des services portuaires et du ministère des Transports.

Les dégâts sont estimés à 6,87 milliards de yuans (1,037 milliard de francs) et huit personnes sont toujours portées disparues.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.