Navigation

Coop: légère érosion des recettes en 2020, malgré les supermarchés

Dans le seul commerce de détail, qui outre les supermarchés comprend les enseignes Brico+Loisirs, Livique/Lumimart, Interdiscount, Betty Bossy et les pharmacies Coop Vitality, les chiffres d'affaires ont progressé de 6,9% (archives). KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 06 janvier 2021 - 09:38
(Keystone-ATS)

Les supermarchés Coop ont carburé l'an dernier, affichant une croissance de 14,4% à 12,0 milliards de francs. La performance d'ensemble de l'autre géant orange a néanmoins marginalement reculé, de 0,2% à 30,2 milliards.

Dans le seul commerce de détail, qui outre les supermarchés comprend les enseignes Brico+Loisirs, Livique/Lumimart, Interdiscount, Betty Bossy et les pharmacies Coop Vitality, les chiffres d'affaires ont progressé de 6,9%, indique mercredi Coop.

Le canal de distribution en ligne a sensiblement gagné en importance, progressant de 35,2% pour représenter 1,2 milliard de francs. Le portail Coop.ch a notamment généré une contribution étoffée de 42,6%, tandis que les sites de Microspot, Nettoshop, Fust et Interdiscount spécialisés dans l'électronique domestique ont progressé de 33,0%.

Le commerce de gros par contre a pesé sur la performance d'ensemble, ne représentant avec 12,6 milliards de francs que 92% des recettes engrangées en 2019. La présentation des résultats 2020 du groupe est agendée au 16 février.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.