Navigation

Décès d'un enfant près de Nancy: le conducteur était au téléphone

Ce contenu a été publié le 24 mars 2019 - 12:47
(Keystone-ATS)

Le conducteur qui avait pris la fuite après avoir écrasé samedi un petit garçon de deux ans et demi, décédé à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), a été arrêté, a indiqué dimanche le procureur de la République de Nancy. Il était au téléphone au moment de l'accident.

"Il apparaît que le conducteur mis en cause était au téléphone au moment des faits", a détaillé François Pérain, le procureur de la République de Nancy.

Samedi à la mi-journée, le petit garçon a échappé à la vigilance de sa grand-mère dans un salon de coiffure, dont la porte avait été ouverte. Il est tombé entre deux véhicules, dépassant sur la chaussée, et une camionnette l'a alors écrasé avant de prendre la fuite en accélérant. L'enfant est décédé sur place, malgré les tentatives de réanimation des secours.

L'homme, né en 1970 et inconnu de la justice, a été identifié grâce à la vidéo-surveillance de la ville et à des témoignages. Placé en garde en vue, il a reconnu être au volant de cette camionnette, "un véhicule de son employeur" qu'il conduisait "à des fins personnelles" sans autorisation.

"Il précise avoir effectivement senti un choc et reconnaît qu'il aurait dû s'arrêter d'autant qu'il a vu une femme faire des gestes en sa direction", mais "il n'a pas de souvenirs précis sur le fait qu'il était en train de téléphoner au moment de l'accident", a expliqué le procureur de la République de Nancy.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.