Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les grands-mères protestataires n'ont pas obtenu l'autorisation de distribuer des flyers. Pour faire entendre leur voix, elles ont distribué des sablés en forme de planète.

Aînées pour la protection du climat

(sda-ats)

Une douzaine de grands-mères suisses ont manifesté jeudi en fin de matinée au Forum économique mondial (WEF) de Davos (GR). Elles ont remis des biscuits en forme de planète pour rappeler aux décideurs leur rôle à jouer dans la protection du climat.

"L'incapacité à stopper le changement climatique a de graves répercussions sur les droits humains et la santé", explique à l'ats Anne Mahrer, co-présidente de l'organisation Swiss grannies. Les manifestantes ont été rejointes par Jennifer Morgan, directrice exécutive de Greenpeace International.

Pour faire entendre leur voix, les personnes présentes ont distribué des sablés en forme de planète. "Nous n'avons pas obtenu l'autorisation de distribuer des flyers", poursuit Anne Mahrer.

Les personnes âgées font partie des individus les plus exposés au changement climatique. Les canicules ont notamment des répercussions négatives sur les 70 ans et plus, en matière de déshydratation ainsi que de problèmes cardiaques et circulatoires.

Mais l'association pense également aux générations futures. "Par notre engagement, nous voulons montrer que les aînés prennent leurs responsabilités", indique la co-présidente du mouvement, qui se dit, par ailleurs, inquiète de l'arrivée au pouvoir de Donald Trump et de la montée du climato-scepticisme.

Action en justice

L'organisation a envoyé une lettre à Doris Leuthard, qui demande une meilleure protection contre les risques climatiques. Pour l'instant, elle attend la réponse de la conseillère fédérale, mais elle est prête à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme pour faire valoir ses droits, au besoin.

Pour Anne Mahrer, il s'agit également d'investir dans les énergies renouvelables et d'en finir avec les combustibles fossiles. "Les entreprises doivent avoir le courage de réaliser ce tournant énergétique porteur d'emplois", martèle-t-elle.

Swiss grannies fait partie d'un regroupement mondial de personnes, qui militent pour plus de justice climatique et un environnement sain. Créée en août 2016, l'association compte plus de 540 membres.

ATS