Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'acquisition d'un 14e avion pour la base genevoise, la première depuis cinq ans, est importante, celle-ci offrant la possibilité d'élargir le réseau des destinations desservies par EasyJet. La compagnie peut ainsi rallier la cité corse de Calvi et celle de Tivat, au Monténégro (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Numéro un sur l'aéroport de Genève, Easyjet veut y poursuivre sa croissance. La compagnie britannique à bas coûts, qui a réceptionné vendredi un 14e appareil pour sa base genevoise, veut y accroître le nombre de passagers transportés de 10% d'ici septembre.

L'acquisition du nouvel Airbus A320 permet de créer de manière directe "36 emplois supplémentaires (...) qui s'ajoutent aux 500 que nous comptons déjà à Genève, et 300 emplois indirects", indique Thomas Haagensen, le directeur d'Easyjet pour l'Europe du Nord, dans une interview publiée dans Le Matin Dimanche. Depuis la Suisse, la compagnie à bas coûts a transporté l'an dernier 900'000 passagers de plus qu'en 2015.

Aussi présent à Zurich et Bâle-Mulhouse, Easyjet a vu le nombre de passagers croître de 380'000 en 2016. M. Haagensen explique une part de la croissance par le remplacement progressif des anciens Airbus A319 par des A320 qui comptent 186 places, contre 156 pour le modèle A319.

L'acquisition d'un 14e avion pour la base genevoise, la première depuis cinq ans, est importante, celle-ci offrant la possibilité d'élargir le réseau des destinations. EasyJet peut ainsi rallier la cité corse de Calvi et celle de Tivat, au Monténégro, poursuit M. Haagensen.

Base dans l'UE

A l'heure de la préparation de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE), qui doit intervenir en 2019, EasyJet décidera cet été du lieu et de la mise en place d'une base dans un pays membre de l'UE, ajoute M. Haagensen. "Il s'agira d'immatriculer une partie de nos avions dans l'UE, afin qu'ils puissent assurer des vols en son sein, et à l'intérieur d'un pays, ce que ne pourraient peut-être plus faire des appareils battant pavillon britannique".

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS