Navigation

Plus de 200'000 Suisses vivent dans l’Hexagone

L'actrice de cinéma et de théâtre Marthe Keller, une des personnalités suisses les plus connues de l'Hexagone. Reuters

La plus grande communauté des Suisses dans le monde ne cesse de s’agrandir. La barre des 200'000 Suisses vivant en France a en effet été franchie au mois de juin, a indiqué mardi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Ce contenu a été publié le 13 juillet 2016 - 10:03


En plus d’être la plus importante en nombre, la communauté suisse en France est également l’une plus anciennement implantées, rappelle le DFAE dans un communiquéLien externe. Au début du XXe siècle, elle avait ainsi déjà franchie la barre symbolique des 100'000 ressortissants.

La diaspora helvétique dans l’Hexagone se démarque également par la rapidité avec laquelle elle s’agrandit: à titre d’exemple, entre 1993 et 2002, la France accueillait 24'600 nouveaux ressortissants suisses, soit quatre fois plus que l’Allemagne.

L’inverse est également vrai: on estime à près de 200'000 le nombre de citoyens français établis en Suisse. Dans les deux cas, le nombre de binationaux est important. Il s’élève à près de 80% pour les Suisses de France.

Le 1er août prochain, à l’occasion de la Fête nationale, l’Ambassade de Suisse à Paris remettra au 200'000 citoyen suisse nouvellement inscrit un «Swiss Travel Pass» qui lui permettra de voyager gratuitement dans toute la Suisse pendant huit jours. 

Fin 2015, plus de 760'000 citoyens suisses vivaient à l’étranger, formant ainsi virtuellement le 3e canton le plus peuplé du pays. Derrière la France, ce sont les deux autres grands voisins de la Suisse, l’Allemagne (87'000) et l’Italie (52'000), qui accueillent le plus grand nombre de ressortissants helvétiques.

swissinfo.ch

Toujours plus de Suisses décident d'aller vivre à l'étranger. Envisagez-vous également de faire le grand saut? Ou l'avez-vous déjà fait? Si oui, pourquoi? Votre avis nous intéresse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article