Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'amiante plonge ABB dans le rouge

Un ouvrier portant une combinaison de protection contre l'amiante.

(Keystone)

Les plaintes déposées aux Etats-Unis dans l’affaire de l’amiante ont contraint le groupe helvético-suédois à revoir ses résultats 2004.

ABB passe ainsi du noir au rouge avec une perte de 35 millions de dollars (41 millions de francs) contre les 201 millions (238 millions) de bénéfice annoncés précédemment.

Ces nouveaux résultats, publiés vendredi par le groupe électrotechnique, reflètent désormais l’impact financier du dernier accord conclu par ABB le 21 mars dernier dans l’affaire de l’amiante aux Etats-Unis.

La multinationale helvético-suédoise s'était alors engagée à verser un montant supplémentaire d’environ 232 millions de dollars (270 millions de francs) pour régler les questions liées à l'amiante de ses filiales américaines Combustion Engineering (CE) et Lummus Global.

Du noir au rouge

Après ajustement, ABB obtient une perte nette pour l’ensemble de l’année 2004 de 35 millions de dollars (41 millions de francs), alors que le 17 février dernier elle se réjouissait d’un bénéfice de 201 millions de dollars (238 millions de francs) après trois exercices dans le rouge.

Pour le dernier trimestre de 2004, la perte se monte à 223 millions de dollars (263,6 millions de francs) contre un bénéfice de 13 millions de dollars (15,4 millions de francs) annoncé en février.

Le dossier de l’amiante aux Etats-Unis représente depuis des années une véritable épée de Damoclès pour ABB qui avait acquis Combustion Engineering en 1990. Cette dernière fabriquait autrefois des chaudières contenant de l'amiante, un produit hautement cancérigène.

Salaire de 6,5 millions

Dans son rapport d’activité publié parallèlement vendredi, ABB dévoile par ailleurs les salaires des membres de sa direction et de son conseil d’administration. Elle imite en cela la plupart des grandes entreprises suisses cotées en bourse.

On apprend ainsi que le président du conseil d'administration, Jürgen Dormann, a touché 6,5 millions de francs en 2004. Son activité à la tête de la direction opérationnelle lui a rapporté 4,2 millions de francs, dont 800’000 francs de bonus. A la présidence du conseil d'administration, il a gagné un million de francs.

Au total, la direction d'ABB a disposé d'une enveloppe de 10,4 millions de francs. Le deuxième meilleur salaire a été versé au chef des finances, Peter Voser, qui a rejoint en automne dernier la multinationale Shell. Pour neuf mois passés chez ABB, Peter Voser a touché deux millions de francs, dont 1,3 million de bonus.

Entré en fonction en septembre, le nouveau patron du groupe technologique helvético-suédois Fred Kindle a pour sa part gagné 733’000 francs.

swissinfo et les agences

Faits

Accord global initial: 1,2 milliard de dollars (1,4 milliard de francs) pour les victimes de l'amiante.
Montant supplémentaire à verser: 232 millions de dollars (270)
Pour 2004, ABB annonce une perte de 35 millions de dollars (41).
En 2003, elle avait déjà enregistré une perte de 779 millions (914).

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.