Navigation

Skiplink navigation

Grogne parmi les employés de l’horlogerie de luxe

Les années fastes semblent appartenir au passé pour l’horlogerie de luxe. Conséquence, plusieurs grandes marques réduisent leurs effectifs. Ces mesures provoquent un vif mécontentement parmi les employés du groupe Richemont, qui sont descendus dans la rue. 

Ce contenu a été publié le 25 novembre 2016 - 08:38
swissinfo.ch et la RTS (Téléjournal du 24.11.2016)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article