Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Google Suisse a installé ses nouveaux locaux à la Sihlpost à Zurich en début d'année et peut y employer jusqu'à 5000 personnes (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Google est perçu comme l'employeur le plus attrayant de Suisse pour la troisième année consécutive, selon une enquête de Randstad. La branche helvétique du géant informatique américain est suivie par Swatch et Lindt&Sprüngli. Les CFF font leur entrée dans le top dix.

Pour quelle compagnie souhaiteriez-vous le plus travailler, c'est en substance, la question que le spécialiste du recrutement Randstad a posée à plus de 7000 personnes âgées de 18 à 65 ans.

Google a été le plus souvent plébiscité. Il apparaît en effet dans le peloton de tête pour sept des dix critères les plus importants pour le choix d'un emploi dont entre autres la sécurité de l'emploi, l'atmosphère, l'équilibre entre travail et vie privée ou encore les possibilités de faire carrière au sein de la compagnie.

Selon ce classement, les entreprises horlogères et de transports sont très appréciées des Suisses. Outre le groupe horloger biennois Swatch (2e), la maison genevoise Patek Philippe (8) et la marque également genevoise Rolex (10) figurent aussi dans le peloton de tête. Tout comme la compagnie aérienne Swiss, quatrième, et les CFF qui pointent au neuvième rang ou encore l'aéroport de Zurich (5e) et l'avionneur nidwaldien Pilatus (6e).

Le fabricant de couteaux schwyzois Victorinox complète cette liste en prenant la septième place d'un classement prenant en compte 150 entreprises helvétiques.

Le "Randstad Award" a été décerné pour la première fois en 2000 en Belgique. La remise des prix a lieu dans 23 pays et depuis 2014 en Suisse. Les firmes ne peuvent pas s'inscrire pour participer à l'étude et leurs employés ne peuvent pas y répondre.

ATS