Navigation

Guy Parmelin "aura besoin d'argent" au DDPS

Ce contenu a été publié le 23 décembre 2015 - 15:01
(Keystone-ATS)

Le Vaudois Guy Parmelin a revêtu mercredi ses habits de ministre de la défense. Il a reçu la clé du département de son collègue UDC Ueli Maurer et remis en retour au futur grand argentier une pièce de 1 centime "à faire fructifier", car le DDPS aura besoin d'argent.

La première préoccupation du futur chef du Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) dès le 1er janvier sera de trouver une chaise "en fonction de son dos" pour son nouveau bureau. Guy Parmelin devra ensuite trouver des personnes de confiance (collaborateur personnel, chef de la communication, secrétaire général).

"Je ne vais pas tout bouleverser. Mais il y aura quelques changements assez rapides que vous découvrirez ces prochaines semaines ou ces prochains mois", a indiqué le nouvel élu à la presse. Le Vaudois, premier ministre francophone de la défense depuis Jean-Pascal Delamuraz, portera en outre une attention particulière à la représentation des Romands lors des prochaines mutations.

Ueli Maurer, qui avait reçu plus tôt dans la journée les clés du Département fédéral des finances (DFF), a souhaité à son successeur beaucoup de plaisir et d'enthousiasme. Et de lui rappeler qu'il devra mener la réforme de l'armée à bon port et vraisemblablement affronter sa première votation avec la loi sur le renseignement. Une période passionnante va s'ouvrir, a assuré l'intéressé.

Beaucoup de cadeaux au DFF

La remise de cadeaux symboliques avait été plus prolifique en fin de matinée. En laissant les rênes du DFF à Ueli Maurer, Eveline Widmer-Schlumpf a beaucoup insisté sur la qualité de ses collaborateurs et la force de son équipe. En présence de ses chefs d'unité, elle a loué leur engagement et leur absolue loyauté, rappelant qu'elle avait dû gagner leur confiance.

A l'appui de ses propos, la Grisonne a remis quatre clés anciennes à son successeur. La première ouvre le Bernerhof et ainsi le bureau du conseiller fédéral (Ueli Maurer confiera dans l'après-midi se réjouir de la belle terrasse et des soirées d'été).

La deuxième clé permet d'accéder aux offices. La troisième ouvre la voie aux finances, mais la ministre PBD a cru bon d'y adjoindre "L'Argent et l'esprit", un ouvrage de Jeremias Gotthelf censé aider Ueli Maurer à trouver comment utiliser l'argent disponible avec le plus d'esprit possible.

La dernière clé - la plus grande, a relevé la grande argentière - est la clé du coeur des chefs d'office. C'est un aspect décisif pour réussir au Département des finances, a averti Eveline Widmer-Schlumpf en souhaitant beaucoup de plaisir et de chance à son successeur, fer à cheval doré à l'appui.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.