Navigation

Journées de Soleure "virtuelles" ouvertes par Guy Parmelin

Ouverte par le président de la Confédération Guy Parmelin, l'édition 2021 des 56e Journées de Soleure se déroule jusqu'au 27 janvier en mode entièrement numérique. Ses films et ses divers évènements sont diffusés en ligne. KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 20 janvier 2021 - 20:26
(Keystone-ATS)

Guy Parmelin a ouvert les 56es Journées de Soleure, organisées en mode entièrement virtuel en raison de la pandémie. Le président de la Confédération a salué l'hommage rendu cette année aux réalisatrices, 50 ans après l'introduction du suffrage féminin en Suisse.

Le droit de vote des femmes au niveau fédéral est "un jalon bien tardif, mais important de notre histoire, et les brumes sinistres du coronavirus ne parviendront pas à l’occulter", a souligné le conseiller fédéral mercredi soir en ouverture du festival du cinéma suisse. A cet égard, les réalisatrices suisses sont "nos jalons cinématographiques", a-t-il déclaré.

Dans son programme "Histoire du cinéma suisse", l'édition 2021 des Journées de Soleure consacre une section spécifique à sept réalisatrices dont le travail innovant a marqué la décennie qui a suivi l'introduction du suffrage féminin en 1971. En outre, le Prix de Soleure, principale compétition du festival, dotée de 60'000 francs, réunit 14 oeuvres dont neuf sont réalisées par des femmes.

"Régénérescence culturelle" post-Covid

Lors de son discours inaugural télévisé, Guy Parmelin a prédit une "régénérescence culturelle" à l'issue de la pandémie de coronavirus. Faisant référence aux "années folles" qui ont suivi la grippe espagnole dans les années 1920, le président de la Confédération a dit espérer un phénomène semblable cent ans plus tard.

Jusqu'au 27 janvier, les Journées de Soleure proposent 170 films au public à domicile, de manière numérique. Un millier d'entrées virtuelles sont en vente par séance.

"Atlas" en ouverture

Le film d'ouverture "Atlas", de Niccolò Castelli est accessible gratuitement sur le site en ligne du festival, en plus de sa diffusion mercredi soir sur les chaînes de télévision RTS2, SRF2 et RSI La 2, de même qu'un entretien avec son réalisateur.

Ce long-métrage fait partie de onze films en lice pour le Prix du public, doté de 20'000 francs. Pour la première fois, en outre, un prix "Opera Prima" est remis pour la meilleure première oeuvre. Il est aussi doté de 20'000 francs.

Débats et Master Class en ligne sont notamment programmés dans le cadre de la section "Focus" consacrée au thème de la critique de film. Il en va de même pour la section "Atelier", consacrée à la mise en oeuvre du savoir-faire des cinéastes.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.