Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Peggy Whitson s'est entretenue par vidéoconférence avec le président Donald Trump.

KEYSTONE/EPA POLARIS POOL/MOLLY RILEY / POLARIS POOL

(sda-ats)

Peggy Whitson a battu lundi le record de 534 jours cumulés dans l'espace pour un astronaute américain. Elle a marqué l'événement en parlant au téléphone avec Donald Trump des projets de voyage vers la planète Mars.

Peggy Whitson, qui est actuellement la commandante de la Station spatiale internationale (ISS), est en ce moment à la moitié d'une mission de neuf mois et demi à bord. Lorsqu'elle rentrera sur Terre le 3 septembre, elle aura passé au total 666 jours en orbite, depuis le début de ses missions dans l'espace. Seuls six cosmonautes russes ont fait mieux.

"Ce que vous avez fait est stupéfiant", lui a dit Donald Trump, qui s'exprimait dans le bureau ovale de la Maison blanche. "C'est un immense honneur que de battre un record de ce genre", a dit Peggy Whitson, rayonnante.

M. Trump, qui a proposé de maintenir le budget annuel de la Nasa, de l'ordre de 19,5 milliards de dollars, au même niveau lors du prochain exercice budgétaire, a évoqué de futures missions habitées vers Mars.

"Eh bien, nous voulons tenter de faire ça durant mon premier mandat, ou au pire durant le second, aussi allons-nous devoir nous presser un peu, d'accord?", a-t-il plaisanté. "Nous ferons de notre mieux", lui a répondu l'astrontaute, âgée de 57 ans.

ATS