Navigation

Skiplink navigation

La Chaux-de-Fonds: les Verts de retour à l'exécutif

Le Parti socialiste perd un siège à l'exécutif de La Chaux-de-Fonds. KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 octobre 2020 - 19:26
(Keystone-ATS)

Les Verts font leur retour au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. Le PS perd un des deux sièges qu'il détenait depuis 1918. Il n'y aura plus de femmes à l'exécutif de la Métropole horlogère.

Le député Vert et président cantonal du parti Patrick Herrmann est même le mieux élu de tous les candidats avec 2858 voix. La conseillère communale socialiste Katia Babey, qui a certainement été sanctionnée en raison des dysfonctionnements au Service de l'action sociale, perd son siège.

L'autre socialiste, Théo Huguenin-Elie, qui recueille 2405 suffrages, conserve son poste. Le popiste Théo Bregnard garde aussi son siège avec 2398 suffrages.

Ces deux conseillers communaux seront les seuls sortants. A droite, le PLR conserve son siège. L'ex-Monsieur Unesco, Jean-Daniel Jeanneret-Grosjean, qui a obtenu 1980 suffrages, va remplacer Sylvia Morel.

L'UDC sauve son siège, laissé par Marc Arlettaz démissionnaire. Seul candidat sur sa liste, l'entrepreneur Thierry Brechbühler a pourtant été élu avec 1647 suffrages. L'élection se faisant à la proportionnelle, l'électorat du parti a apparemment voté suffisamment compact.

Partager cet article