Navigation

La Chine lance sa plus longue mission spatiale habitée

Les deux taïkonautes chinois passeront un mois à bord du laboratoire spatial Tiangong 2. KEYSTONE/EPA/HOW HWEE YOUNG sda-ats
Ce contenu a été publié le 17 octobre 2016 - 07:59
(Keystone-ATS)

La Chine a lancé lundi sa plus longue mission spatiale habitée. Elle a envoyé en orbite deux taïkonautes qui passeront un mois à bord d'un laboratoire spatial expérimental. L'Empire du milieu a pour objectif d'établir une station permanente dans l'espace d'ici 2022.

Le vaisseau Shenzhou 11 a décollé à 07h30 locales (21h30 suisse) du pas de tir de Jiuquan, dans le désert de Gobi, montrent des images diffusées par la télévision d'Etat. Les deux spationautes, Jing Haipeng et Chen Dong, doivent rejoindre le laboratoire spatial Tiangong 2, qui a été envoyé dans l'espace le mois dernier.

Le plus long séjour jusqu'ici effectué par des taïkonautes était de quinze jours, lors d'une mission accomplie par trois hommes en 2013 à bord du laboratoire Tiangong 1. Jing Haipeng, qui fêtera ses 50 ans en orbite, y avait déjà participé.

Le programme spatial est une des priorités du pouvoir chinois. Le président Xi Jinping souhaite que la Chine devienne une puissance spatiale établie, mais le pays doit encore rattraper son retard sur les Etats-Unis et la Russie.

La Chine compte lancer aux alentours de 2018 un module central pour sa première station spatiale, dans le cadre de son projet d'installer une station spatiale permanente en orbite autour de 2022.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.