Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fusée Proton-M a décollé à 05h45 suisses du cosmodrome de Baïkonour. "Tous les stades du vol de la fusée se sont déroulés comme prévu", selon l'agence spatiale russe Roskosmos (archives).

KEYSTONE/AP/STR

(sda-ats)

La Russie a procédé jeudi avec succès au lancement d'une fusée Proton transportant un satellite de télécommunications américain Echostar 21, a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos. Le tir a eu lieu depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Il s'agit du premier lancement d'une fusée Proton depuis environ un an et après la découverte en mars des défauts sur la plupart des moteurs produits pour les lanceurs de ce type.

"La fusée Proton-M a décollé avec succès à 06h45 heure de Moscou (05h45 suisses)", a indiqué Roskosmos dans un communiqué. "Tous les stades du vol de la fusée se sont déroulés comme prévu", souligne le texte, en précisant qu'une dizaine de minutes après le lancement, le bloc d'accélération Briz-M avec le satellite Echostar 21 s'est séparé du troisième étage de Proton pour poursuivre un vol autonome.

Fabriqué par la société américaine Space Systems Loral (SSL), le satellite, destiné à fournir des services de télécommunications en Europe, devait être mis en orbite vers 15h58 (14h58 suisses), selon Roskosmos.

Série d'échecs

Si la Russie est le seul pays en mesure d'envoyer des hommes vers la Station spatiale internationale (ISS), une série d'échecs a rappelé ses difficultés touchant notamment la fusée Proton, exploitée depuis 1965 et amenée à être remplacée par la nouvelle Angara.

Les autorités spatiales russes ont ainsi annoncé fin mars avoir découvert des défauts sur la plupart des moteurs produits pour les fusées Proton lors de contrôle décidés à la suite d'une série d'incidents embarrassants.

Les contrôles ont notamment été effectués après la chute du vaisseau-cargo Progress censé ravitailler l'ISS le 1er décembre en raison d'un problème sur le moteur de sa fusée de lancement Soyouz. Les moteurs des Soyouz sont assemblés dans la même usine que ceux des Proton, à Voronej, à 500 km au sud de Moscou.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS