Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a fini sur une note positive jeudi (archives).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

La Bourse suisse a clôturé jeudi dans le vert. Le Swiss Market Index (SMI), indice regroupant ses principales valeurs, a bouclé en hausse de 0,49%, à 8704,39 points.

Le SMI a franchi la barre des 8700 points une demi-heure avant la fin de la séance et s'y est maintenu. Le SLI a gagné 0,69% à 1379,92 points et le SPI 0,52% à 9658,25 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 26 ont progressé, 3 ont reculé et Sika a fini inchangé.

Les conséquences du Brexit, désormais enclenché par le Royaume-Uni, ainsi que les tergiversations de la nouvelle administration américaine continuent d'obnubiler les esprits. En Suisse, les intervenants ont particulièrement suivi Lonza, qui a détaillé un projet d'augmentation de capital.

A New York, Wall Street montait très légèrement en début de séance, peinant cependant à trouver une direction claire après des données économiques mitigées.

A la Bourse suisse, Lonza (+1,9%) a dévoilé l'ampleur de la seconde augmentation de capital envisagée pour financer partiellement l'acquisition de Capsugel. Le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique entend émettre jusqu'à 22 millions d'actions du capital enregistré, en plus de 5 millions de titres déjà tirés en février de son capital autorisé.

Dans le camp des gagnants, Dufry (+2,7%, meilleure performance du jour) précède LafargeHolcim (+2,4%). Swiss Re (+1,3%) a aussi eu le vent en poupe. Les valeurs du luxe Swatch (+1,0%) et Richemont (-0,6%, lanterne rouge) affichent des directions opposées, alors que le salon horloger Baselworld fermait ses portes ce jeudi.

Les poids lourds Novartis (+0,7%), Roche (+1,0%) et Nestlé (-0,4%) ont évolué en ordre dispersé. Les bancaires Credit Suisse (+1,2%) et UBS (+1,1%) ont grignoté un peu de terrain. Julius Bär a pris 0,5%.

Berenberg a réduit l'objectif de cours et a confirmé "sell" pour Swisscom (+0,4%). Sika fait face à une nouvelle revendication de la holding Schenker-Winkler (SWH). Cette dernière a décidé de rejeter la proposition de dividende du conseil d'administration lors de l'assemblée générale de Sika le 11 avril et de proposer un versement plus faible.

Sur le marché élargi, Sunrise (-1,0%) a fait les frais d'un abaissement de recommandation à "hold" de "buy" par Berenberg. Georg Fischer (+1,0%) a obtenu une commande de STX France pour 40 millions d'euros. Evolva (+7,1%) a confirmé avoir subi sur l'exercice 2016 une perte de 35,8 millions de francs contre -31,8 millions un an plus tôt.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS