Navigation

Les perspectives économiques s'éclaircissent en Suisse (KOF)

Le baromètre conjoncturel du KOF s'établit en février à 102,7 points, repassant au-dessus de sa moyenne à long terme de 100, relève vendredi le Centre d'études conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) (archives). KEYSTONE/WALTER BIERI sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 février 2021 - 09:31
(Keystone-ATS)

Les perspectives économiques de la Suisse retrouvent quelques couleurs en dépit de la pandémie de coronavirus. Le baromètre conjoncturel du KOF s'est nettement redressé en février, gagnant 6,2 points en un mois.

Le baromètre conjoncturel du KOF s'établit en février à 102,7 points, repassant au-dessus de sa moyenne à long terme de 100, relève vendredi le Centre d'études conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). C'est beaucoup mieux qu'anticipé par les économistes sondés par AWP, qui s'attendaient à un indicateur entre 94,0 et 97,1 points. En janvier, il était tombé à 96,5 points.

La hausse est à mettre sur le compte des indicateurs des services, quand des signaux négatifs proviennent de la demande extérieure.

Dans le secteur de la production de biens (fabrication et construction), les indicateurs production et situation des affaires sont plus optimistes qu'en janvier. Mais l'indicateur des carnets de commandes recule tout comme celui de l'emploi.

Dans le secteur manufacturier, en particulier dans les industries du papier, chimique et électrique, l'horizon est aussi plus dégagé. En revanche, dans celles du bois, du textile, de l'alimentation et des métaux, une légère détérioration a été notée.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.