Navigation

Lupa Systems peut entrer au capital de MCH

Les propriétaires de MCH ont dans la foulée élu James Murdoch, Jeffrey Palker et Eleni Lionaki comme nouveaux membres du conseil d'administration (archives). KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS sda-ats
Ce contenu a été publié le 27 novembre 2020 - 11:09
(Keystone-ATS)

Lupa Systems peut désormais relever sa participation dans MCH Group. L'assemblée générale extraordinaire de l'organisateur bâlois de foires et salons a donné jeudi son feu vert notamment à la clause dite d'opting-up.

Votant vendredi par écrit, pandémie de coronavirus oblige, les propriétaires de MCH Group ont aussi accepté toutes les propositions du conseil d'administration, écrit vendredi l'entreprise établie à Bâle. Ces dernières ont recueilli plus de 96% des voix des 622 actionnaires représentant 84% de la valeur nominale des actions ayant pris part aux votes.

Outre la clause d'opting-up permettant à Lupa Systems, qui dispose actuellement de 44% des actions de détenir une participation maximale de 49% de MCH sans obligation d'offre publique d'achat, les actionnaires ont donné leur aval à deux augmentations de capital d'un montant total de 104,5 millions de francs.

Les propriétaires de MCH ont dans la foulée élu James Murdoch, Jeffrey Palker et Eleni Lionaki comme nouveaux membres du conseil d'administration. Ceux-ci prendront leurs fonctions après la réalisation des augmentations de capital, lesquelles seront encore mises en oeuvre cette année. Les modifications des statuts concernant la future composition de l'organe de surveillance et la levée de la restriction à la transférabilité ont également été approuvées à une large majorité.

Dans son communiqué, MCH indique en outre avoir conclu un accord non contraignant avec un "partenaire stratégique" dont l'identité n'est pas dévoilée en vue de créer une société commune. Cette entreprise sera chargée d'organiser des manifestations principalement dans les halls d'exposition du groupe bâlois.

MCH a aussi fait part de la cession d'un immeuble à Bâle dont la valeur marchande se monte dans "la fourchette inférieure à deux chiffres en millions de dollars" et qui n'est plus nécessaire à l'exploitation du groupe. La vente devrait intervenir dans le courant de l'année 2021.

MCH Group a encore annoncé le départ de son directeur financier (CFO), Beat Zwahlen. Ce dernier entend, selon la formule consacrée, relever un autre défi professionnel en dehors du groupe. Il continuera cependant à exercer ses fonction jusqu'à ce qu'une succession ordonnée puisse être organisée.

Le négoce de l'action MCH Group a été suspendu à la Bourse suisse. Celui-ci devrait reprendre vers 09h25.

Partager cet article