Vue d’avion sur une tranche d’histoire

Ce contenu a été publié le 21 juillet 2014 - 11:00

Le canton d’Aargau est chargé d'histoire avec quatre châteaux, un monastère et un camp de légionnaires romain. Chapeautés par le Musée d’Argovie, les sites donnent un aperçu de la vie des familles nobles qui y vécurent.

Lenzburg est l’un des plus anciens et plus importants châteaux de montagne de Suisse. Durant ses 900 ans d’histoire, le site a été constamment agrandi. Des comtes puissants, des baillis et des propriétaires privés s’y sont succédé.

Le château de Wildegg a été construit vers 1200 par la famille princière allemande des Habsbourg. Il a appartenait aux Effinger pendant 11 générations et est entouré de jardins, de pâturages et de vignobles.

Depuis le XIième siècle, le château de Hallwyl est un des plus importants châteaux forts de Suisse. Les propriétaires, la familles von Hallwyl, étaient des aristocrates de petite noblesse argovienne.

Le Château de Habsbourg, érigé en 1030, est la demeure ancestrale de la famille du même nom, qui a fourni tous les empereurs romains entre 1452 et 1740, et a régné sur de vaste territoires d'Europe. Elle a également possédé des colonies en Amérique, en Asie et en Afrique.

Le Monastère de Königsfelden a été construit pour abriter les dépouilles des Habsbourg et contient 11 vitraux produits entre 1320 et 1360, que l'on considère parmi les plus remarquables la peinture sur verre européenne de cette période.

 A Windisch, le Sentier du légionnaire est le seul camp romain qu’on trouve en Suisse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article