Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Gothard J -1: compte à rebours

Autour du chantier de Sedrun, on s’active aux derniers préparatifs. A moins de 24 heures de l’événement, tout ou presque est prêt pour célébrer un moment historique, attendu depuis plus de dix ans.

Il y a pas mal de gens qui descendent à la gare de Sedrun. Beaucoup de touristes et, s’il l’on en juge par les mallettes à ordinateurs portables, aussi quelques journalistes.

Parmi les plus joyeux, un couple de retraités anglais, qui viennent de réaliser que leur excursion aux Grisons sera marquée par l’établissement d’un record du monde. Vendredi, ils pourront suivre en direct la chute du dernier rideau de roche qui sépare encore le nord et le sud du pays.

Dans les bâtiments du chantier, l’ambiance est plus relax. Pas d’agitation, pas de stress. Deux ouvriers chargent allègrement leurs bagages dans une voiture. Destination l’Allemagne. Demain, ils ne travaillent pas.

Pour Sedrun, la fête aurait pu être encore plus belle. La «Porta Alpina», qui aurait ouvert les Grisons au reste de l’Europe, restera un ambitieux projet, qui n’aura pas été réalisé. N’en subsiste que l’énorme ascenseur, qui demain me permettra de descendre les 800 mètres me séparant du cœur de la montagne.

Luigi Jorio, Sedrun, 14 octobre 2010

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.