Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouvelle comparution pour Abba Abacha

Le nouveau procès d'Abba Abacha s'ouvre lundi, cette fois devant le Tribunal de police de Genève. Le fils du dictateur nigérian défunt Sani Abacha est accusé d'avoir participé au pillage des ressources de son pays lorsque son père était au pouvoir.

Abba Abacha, 41 ans, a déjà été condamné en novembre 2009 par voie d'ordonnance à une peine de prison par le juge d'instruction Yves Aeschlimann. Le Nigérian a toutefois fait opposition à cette condamnation. Le dossier est alors passé au Tribunal de police. Le fils de l'ancien dictateur doit répondre de participation à une organisation criminelle.

Le Nigeria est partie civile au procès. Le général Sani Abacha, mort en 1998, a été accusé par Abuja d'avoir détourné pour lui et ses proches des milliards de dollars des caisses publiques. La justice genevoise reproche à Abba Abacha l'ouverture de comptes bancaires en Suisse pour le compte de son père.

Un intermédiaire financier genevois avait, lui, été condamné pour soutien à une organisation criminelle à une peine pécuniaire avec sursis ainsi qu'au paiement à l'Etat de Genève d'une créance compensatrice de 10 millions de francs, correspondant aux gains illicites réalisés par son activité coupable.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.