Pour effacer le fiasco de Salt Lake City

Le premier rendez-vous crucial de l’année aura lieu en février à Kloten, où la Suisse cherchera à se qualifier pour les JO 2006.

Ce contenu a été publié le 28 décembre 2004 - 15:43

Place ensuite aux championnats du monde en Autriche et, peut-être, à une prolongation de contrat pour Ralph Krueger!

Objectif: Turin! Afin de décrocher son billet pour les Jeux olympiques de 2006, la Suisse a rendez-vous du 10 au 13 février à Kloten avec trois équipes largement à sa portée.

«Si tout va bien, on devrait se qualifier sans trop de problèmes», constatait notamment Goran Bezina, le défenseur international. Pas d’optimisme béat, mais plutôt une certaine dose de réalisme

L’équipe de Ralph Krueger devra terminer en tête devant le Danemark, le Japon et la Norvège. Trois équipes qui n’ont vraiment rien de géant, mais qu’il s’agira de respecter.

«Il nous sera interdit de les sous-estimer», relève Ralph Krueger. Qui n’a pas oublié le fiasco des Jeux Olympiques de Salt Lake City. En 1998, les Helvètes s’étaient royalement troués dans l’Utah, ne parvenant pas à prendre le dessus sur la France et l’Ukraine et ratant l’opportunité d’en découdre avec les stars de NHL.

Les Mondiaux du groupe A à Vienne



Après le tournoi pré-olympique de Kloten, la Suisse se concentrera sur les championnats du monde du groupe A.

A Vienne, l’équipe à croix blanche se frottera à la République tchèque (1er mai), au Kazakhstan (3 mai), puis à l’Allemagne (5 mai). Si elle réussit son entrée en matière, la phalange de Ralph Krueger pourra voir plus loin et se hisser à nouveau en quart de finale pour la troisième année consécutive.

Qualifié pour les JO 2006 et à nouveau en quart de finale aux Mondiaux, Ralph Krueger pourrait alors se voir proposé un nouveau contrat à la tête de l’équipe nationale. Son entente échoit en mai 2006. Son long bail de fidélité, qui dure depuis 1997, sera-t-il prolongé?

swissinfo, Jonathan Hirsch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article