Premier arrimage réussi d'un cargo au laboratoire spatial chinois

Tianzhou-1 lors de son lancement KEYSTONE/AP Xinhua/YANG GUANYU sda-ats

L'agence spatiale chinoise a réussi samedi à arrimer pour la première fois un vaisseau cargo à son laboratoire spatial Tiangong-2. Elle franchit ainsi une étape supplémentaire vers l'établissement d'une station habitée permanente d'ici 2022, rapporte Chine nouvelle.

Le module Tianzhou-1, qui peut transporter six tonnes de fret et deux tonnes de carburant, avait été mis en orbite par une fusée Longue Marche-7 Y2 qui a décollé jeudi soir du Centre spatial de Wenchang, dans la province insulaire de Hainan (sud). Il s'est amarré au laboratoire spatial en mode automatique.

Cette mission constitue une "base technologique importante" en vue de la conception d'une station spatiale chinoise, soulignent les médias chinois.

Deux taïkonautes ont séjourné en octobre-novembre dernier pendant un mois à bord du laboratoire Tiangong-2 (Palais céleste 2), soit la plus longue mission habitée de l'histoire de la conquête spatiale chinoise.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article