Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès 2019, l'avion devrait voler dans la stratosphère.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

SolarStratos, l'avion solaire de Raphaël Domjan, a effectué son premier vol vendredi matin au-dessus de l'aérodrome de Payerne (VD). Un tout premier test d'environ 6 minutes. Le premier vol stratosphérique est attendu dès 2019.

Le pilote d'essai Damian Hischier était aux commandes. "L'appareil est monté entre 250 et 300 mètres. Le but n'était pas de réaliser un record d'altitude, mais de faire un premier vol. Jusqu'ici, tout se limitait à une planche à dessins", a expliqué à l'ats Raphaël Domjan, l'initiateur du projet.

"Globalement, tout s'est bien passé. Bien sûr, des petits réglages, il y en aura", a ajouté l'écoaventurier. Le debriefing et l'analyse détaillée du vol restent à faire. Les vols d'essai se poursuivront dès la semaine prochaine.

Dans la stratosphère

A terme, dès 2019, l'objectif est de réaliser le premier vol stratosphérique solaire à plus de 24'000 mètres, une altitude impossible à atteindre avec un avion à propulsion classique. L'avion mesure 8,5 mètres de long pour 24,8 mètres d'envergure. Il est recouvert de 22 mètres carrés de panneaux solaires et pèse 450 kilos.

En juin, Raphaël Domjan ira présenter son avion à Montréal, où se réunissent 130 maires des plus grandes villes du monde. Puis les vols d'essai se poursuivront. "Nous volerons à deux, puis je prendrai les commandes", a ajouté M. Domjan.

Avec Bertrand Piccard

Avec son biplace, il espère battre le record d'altitude atteint par Solar Impulse, soit les 10'000 mètres. Et ceci avec Bertrand Piccard à bord, peut-être d'ici la fin de l'année déjà.

Pour des raisons de poids, l'appareil n'est pas pressurisé. Pour voler dans la stratosphère, le pilote devra porter une combinaison d'astronaute. "Dès l'année prochaine, nous débuterons les vols en combinaison pressurisée", a confié M. Domjan.

L'écoaventurier rappelle que son objectif est de promouvoir les énergies renouvelables. "Au 20e siècle, l'aventure se réalisait avec les énergies fossiles. Au 21e siècle, elle s'écrit avec les énergies renouvelables", a-t-il déclaré.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS