Navigation

Protection durable pour le site lacustre Sutz-Lattrigen (BE)

Le site lacustre de Sutz-Lattrigen (BE), vieux de 4750 ans, est menacé par l’érosion dans le lac de Bienne. Service archéologique du canton de Berne, Carlos Pinto sda-ats
Ce contenu a été publié le 03 décembre 2020 - 10:08
(Keystone-ATS)

Le site archéologique de Sutz-Lattrigen (BE), au bord du lac de Bienne, vient de bénéficier de la mise en place d'un brise-lames et d'un enrochement. Les travaux pour protéger les couches archéologiques encore inexplorées ont coûté 1,1 million de francs.

La Confédération y a participé à hauteur de 350'000 francs, avec une intervention accomplie entre août et novembre sur mandat du Service archéologique du canton de Berne. Le site de Sutz-Lattrigen, vieux de 4750 ans, est menacé par l’érosion depuis la correction des eaux du Jura (1868-1873 et 1962-1973), a rappelé l'Etat de Berne jeudi.

L'emplacement, sis à la pointe du domaine Rütte, constitue une importante station palafittique datant du Néolithique. Il fait partie de la série des 111 sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes placés sous la protection de l’Unesco en 2011, précise le communiqué. Le site est exposé au vent d’ouest.

Lors des tempêtes, ce qu’il reste de l’habitat néolithique est ainsi emporté par les vagues et le courant. Du coup, les fragiles restes organiques sont décapés et la rive du lac s’érode. Les travaux ont été réalisés en collaboration avec le Laboratoire de construction hydraulique de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Partager cet article