Navigation

Six morts après le passage d'une tempête tropicale en Chine

Plus de 200'000 résidents dans dix villes chinoises ont dû être temporairement relogés (archives). KEYSTONE/AP Xinhua/ZHANG GUOJUN sda-ats
Ce contenu a été publié le 11 juillet 2016 - 10:17
(Keystone-ATS)

Le typhon Nepartak, rétrogradé en tempête tropicale en touchant samedi la Chine continentale, a fait six morts dans le pays, ont rapporté lundi des médias d'Etat. Au moins huit personnes sont portées disparues.

L'arrivée de Nepartak, qui avait la veille durement frappé l'île de Taïwan en y faisant un mort et environ 300 blessés, avait été largement anticipée en Chine, avec quelque 230'000 personnes évacuées, selon les autorités de la province du Fujian (est).

Malgré la rapide diminution de son intensité, la tempête a provoqué des pluies torrentielles dans la région, des photos postées sur les réseaux sociaux montrant des flots d'eau boueuse, des voitures englouties jusqu'aux rétroviseurs et des bâtiments encerclés par des coulées de boue.

Plus de 200'000 résidents dans dix villes chinoises ont dû être temporairement relogés, tandis que plus de 1900 logements étaient détruits, a indiqué l'agence officielle Chine nouvelle, citant des chiffres du ministère des Affaires civiles mis à jour dimanche soir.

Six décès ont été rapportés en raison de la tempête, tandis que huit personnes restaient portées disparues lundi, ajoutait l'agence, qui faisait par ailleurs état de pertes économiques évaluées à 860 millions de yuans (126 millions de francs).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.