Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des photos choc sur le paquet de clopes

Les paquets de cigarettes vendus en Suisse pourraient bientôt ressembler à cela.

A l'image de ce qui se pratique déjà ailleurs, des photos, parfois choc, devraient compléter dès l'an prochain les mises en garde écrites sur les paquets de cigarettes vendus en Suisse.

Les milieux de la prévention réclament une mise en œuvre rapide. L'industrie du tabac, résignée, tente de négocier conditions et modalités.

«Nous demandons depuis longtemps cette mise en garde combinée sur les produits du tabac» a indiqué Michel Graf, directeur de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA).

Les organisations concernées avianet jusqu'à vendredi pour répondre à la consultation menée sur le projet d'ordonnance du Conseil fédéral (gouvernement).

Une période transitoire

Les milieux de la prévention voient un défaut dans le dispositif: le gouvernement prévoit une période de transition d'un an pour les cigarettes et de deux ans pour les autres produits du tabac.

Pour eux, c'est trop long. La Commission fédérale pour la prévention du tabagisme, la Ligue suisse contre le cancer et Anti-Tabac Suisse demandent de les raccourcir à six mois pour les paquets de cigarettes, et entre six mois et un an pour le reste.

Techniquement, c'est faisable: «les banques de données d'images existent au niveau de l'Union européenne, il n'y a aucune difficulté à les reprendre», justifie Michel Graf. Un contrat de licence a d'ailleurs été conclu avec Bruxelles qui autorise tous les pays européens à se servir des images depuis 2003.

Faux, rétorquent la Communauté du commerce suisse de tabacs et Swiss Cigarette.

Pour cette dernière, le délai de douze mois «n'est tout simplement pas applicable». Et d'exiger une période transitoire de deux ans pour tous.

Ados attirés

Selon la branche, le projet d'ordonnance pose d'autres problèmes d'application, dû au nombre d'images à utiliser et à la périodicité des rotations à effectuer.

Les entreprises souhaiteraient en outre que ces mises en garde soient volontaires et non pas obligatoires.

La Conférence des directeurs de la santé des cantons soutient pour sa part la mesure, mais s'interroge sur l'effet des photos sans lien direct avec la fumée, comme celle d'un cadavre à la morgue.

Elle s'inquiète aussi du fait que les adolescents sont plutôt attirés par de telles images.

Ces mesures s'inscrivent dans le programme national de prévention du tabagisme. Le numéro de téléphone de la ligne Stop-tabac figurera aussi sur toutes les mises en garde.

swissinfo et les agences

En bref

Le Canada associe déjà depuis 2001 des photos chocs aux avertissements inscrits sur les emballages des paquets de cigarettes. Le Brésil (2002), Singapour (2004), la Thaïlande et le Venezuela (2005), l'Australie, le Chili, la Jordanie et l'Uruguay (2006) ont suivi l'exemple.

Le premier janvier 2007, la Belgique est devenue le premier pays européen à mettre en vente des paquets de cigarette sur lesquels figurent des photos choc. La Grande-Bretagne prévoit d'introduire les paquets munis de photos en automne 2008 et l'Allemagne débat actuellement de cette idée.

Fin de l'infobox

Fumée passive

La Chambre basse du Parlement (Conseil national) a fixé jeudi une série d'exceptions dans la loi bannissant la fumée des bâtiments publics et de travail, adoptée par 109 voix contre 52.

Celle-ci prévoit une interdiction de fumer les lieux publics fermés tels que les musées, les hôpitaux, les théâtres, les cinémas, les prisons, les halles de sport, les centres commerciaux, etc....

Il sera tout de même possible de fumer dans des locaux spécifiques dotés d'une ventilation suffisante. le National a aussi accepté de laisser aux établissements d'hôtellerie et de restauration ainsi qu'aux boîtes de nuits un sursis de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi pour appliquer l'interdiction de fumer dans les lieux publics.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.