Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Suisses devraient se prononcer sur une augmentation des moyens des transports publics. L'Association transports et environnement (ATE) a déposé lundi son initiative populaire à la Chancellerie fédérale. Les associations routières sont aussitôt montées au créneau.

Dotée de plus de 140'000 signatures, l'initiative «pour les transports publics» demande une nouvelle clé de répartition des recettes de l'impôt sur les huiles minérales. Après déduction de la part revenant à la Confédération, la somme restante devrait être affectée à parts égales aux transports publics et routiers. Aujourd'hui, la route touche trois fois plus que les transports publics.

Si l'initiative était acceptée, les transports publics obtiendraient 800 millions de francs par an, a souligné la présidente de l'ATE et députée écologiste bernoise Franziska Teuscher. «Si nous voulons que le réseau ferroviaire reste parmi les meilleurs au monde, il faut agir aujourd'hui», a-t-elle précisé.

Les signatures ont été récoltées avec notamment le soutien de 26 organisations. Parmi elles, la gauche, les Verts, les Verts libéraux, le Parti évangélique, le Syndicat du personnel des transports, le WWF, Greenpeace et Pro Natura.

La Fédération routière suisse (FRS) a aussitôt déclaré que l'initiative est «une vaste tromperie», et priverait le secteur routier de fonds considérables, avec pour conséquence une hausse massive du prix des carburants. Idem du côté du Touring Club Suisse (TCS), de l’Association suisse des transports routiers (ASTAG) ou des importateurs d’automobiles.

De son côté, le député socialiste Roger Nordmann estime que l'initiative tombe à pic, car «le Conseil fédéral et le Parlement ne sont pas pressés de proposer des solutions de financement de Rail 2030».

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×