Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les loteries et paris ont la cote en Suisse

Les Suisses ont de plus en plus la fièvre du jeu.

(Keystone)

Le chiffre d'affaires des loteries et paris a atteint un nouveau record en 2006. Les Suisses ont joué en moyenne 374 francs par personne, selon l'Office fédéral de la justice.

C'est surtout l'Euro Millions qui est en plein boom, au détriment du traditionnel Swiss-Lotto, qui a perdu beaucoup de terrain.

Loteries et paris ont connu une année 2006 florissante, dans la lignée de l'an précédent. Les sociétés concernées ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de francs, un nouveau résultat record, en hausse de 2,4% par rapport à 2005.

Les Suisses ont dépensé 374 francs en moyenne pour jouer, indique lundi l'Office fédéral de la justice dans un communiqué. Avec des recettes de 545 millions de francs, en hausse de 75%, le jeu Euro Millions – auquel participent neuf pays d'Europe – arrive en tête.

Supplanté pour la première fois par cette loterie européenne, Swiss Lotto (loterie à numéro avec jeux de poker complémentaires) a, pour sa part, fléchi à 413 millions, une baisse de 37% par rapport à 2005.

Quant au chiffre d'affaires des paris sportifs «Sporttip», il a régressé de 2,5%, à 39 millions de francs.

Nouveau mode de calcul

Les méthodes de calcul ont été modifiées. Dorénavant, les statistiques des sociétés publiques de loteries et de paris indiquent les produits bruts des jeux (PBJ) et non plus les chiffres d'affaires. Le PBJ s'obtient en déduisant du montant total des mises celui des gains redistribués aux joueurs.

Ce procédé permet de comparer les résultats financiers des loteries avec ceux des casinos, établissements qui indiquent depuis toujours leurs gains en termes de PBJ.

Ainsi, en 2006, les sociétés de loterie et de paris ont enregistré un PBJ de 970 millions de francs (918 millions de francs en 2005) alors que, durant la même période, le PBJ total réalisé par les casinos suisses se montait à 955 millions de francs (874 millions de francs en 2005).

Affectation des bénéfices

En 2006, les sociétés de loteries et de paris ont reversé une somme totale de 586 millions de francs dans les fonds cantonaux de loterie et du sport (491 millions de francs en 2005).

A titre comparatif, les casinos ont acquitté un impôt de 495 millions de francs (443 millions de francs en 2005) qui a servi notamment à alimenter le Fonds de compensation AVS et les caisses publiques des cantons-siège des casinos B.

swissinfo et les agences

Succès des casinos

Les casinos suisses ont également battu des records en 2006, avec un produit brut en hausse de près de 10%.

Les 19 casinos suisses ont compté 5,1 millions de visiteurs, 330'000 de plus qu'en 2005. En moyenne, les Suisses ont joué 187 francs par personne.

Le nombre de personnes interdites de jeu a augmenté de 13'300 à 16'000.

Fin de l'infobox


Liens

×