Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le ministre russe des Finances, Alexeï Koudrine a déclaré que plus ses concitoyens consommaient de la vodka et des cigarettes, des produits taxés, plus ils aidaient à la résolution de "problèmes sociaux" du pays. L'alcool et le tabac font plus de 500'000 morts par an en Russie.
"Pour que les gens comprennent: celui qui boit de la vodka et celui qui fume aide plus l'Etat. Si tu fumes un paquet de cigarettes, alors tu as donné des fonds pour règler les problèmes sociaux comme le soutien à la politique démographique, le développement de services sociaux, le soutien à la natalité", a-t-il dit, selon l'agence Interfax.
Cette prise de position est pour le moins étonnante, alors que la vodka et autres alcools forts sont à l'orgine d'un demi-million de morts chaque année en Russie.
Cette mortalité se répercute sur l'espérance de vie des hommes (60 ans d'après l'OMS), qui est inférieure à celle de pays pauvres comme le Bangladesh ou le Honduras, selon des estimations officielles.
Pour tenter de lutter contre cette surmortalité, la ville de Moscou a introduit à partir de mercredi une interdiction de la vente d'alcools forts entre 22h00 et 10h00.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS