Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"L'interview qui tue!" a réalisé plus de 31 millions de dollars de recettes sur internet et les réseaux de télécommunications depuis sa mise en ligne il y a moins de deux semaines ainsi que cinq millions de recettes en salles, a annoncé mardi le studio Sony Pictures. Ce film est considéré comme une provocation par Pyongyang.

La comédie parodique a été louée ou achetée à plus de 4,3 millions de reprises entre le 24 décembre et le 4 janvier en ligne et sur les plateformes de vidéo à la demande, récoltant ainsi plus de 31 millions de dollars de ventes depuis sa sortie à Noël. Elle fait l'objet du record de recettes en ligne pour un film du studio.

Les recettes du film dans les 580 salles qui le projettent en Amérique du Nord s'élèvent pour l'instant à cinq millions de dollars, a détaillé le studio de cinéma, filiale du groupe japonais d'électronique grand public Sony.

Piètres critiques

"The Interview" pourrait être à l'origine de la cyberattaque à grande échelle dont Sony Pictures a été victime fin novembre et dont les autorités américaines ont rendu la Corée du Nord responsable.

Malgré l'énorme publicité dont elle a fait l'objet, cette satire à l'humour parfois hasardeux, qui a récolté de piètres critiques, approche tout juste de l'équilibre financier. Il a coûté environ 44 millions de dollars au studio.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS