Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Un tribunal londonien a condamné à des peines de 16 à 23 ans de prison les membres d'un gang à l'origine du plus important vol de bijoux jamais commis en Grande-Bretagne. Le butin de ce casse dépassait les 66 millions de francs.
L'organisateur de ce braquage dans la joaillerie Graff Diamonds en août 2009 a été condamné à 23 ans de prison par le tribunal londonien de Woolwich. Il avait pris plusieurs voitures pour s'échapper à travers la capitale, ouvrant le feu sur toute personne qui gênait sa fuite.
Sur des images vidéo projetées au tribunal, on l'a vu tirer un coup de feu dans la rue devant la boutique pour faire déguerpir les passants au moment où le groupe sortait.
Trois autres accusés ont été condamnés à seize ans de prison chacun pour complicité. Les quatre hommes avait eu recours à une maquilleuse professionnelle pour dissimuler leur apparence.
Lors du procès, une vendeuse du magasin de la prestigieuse rue commerçante de New Bond Street avait témoigné de sa frayeur quand le groupe de braqueurs lui a demandé de retirer les bijoux des vitrines en la menaçant d'une arme. Elle avait dû remplir un sac avec 43 pièces de joailleries: des boucles d'oreille, des montres et des colliers dont l'un d'une valeur de 3,5 millions de livres.
Les bijoux n'ont jamais été retrouvés. Une récompense d'un million de livres, la plus élevée pour ce genre de crime, avait été offerte pour retrouver les deux auteurs du braquage, mais elle n'a pas été attribuée.
En 2003, Graff Diamonds avait déjà été la cible d'un groupe de braqueurs international qui avait dérobé un butin estimé à 23 millions de livres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS