Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Motocyclisme - La Kawasaki no 11, pilotée par les Français Julien Da Costa, Grégory Leblanc et Freddy Foray, a remporté dimanche la 35e édition des 24 Heures du Mans.
Deuxième de l'épreuve, la Suzuki no 1 (Philippe/Delhalle/Tsuda) conserve son titre de championne du monde.
La Kawasaki de l'écurie SRC signe ainsi un troisième succès consécutif sur le circuit Bugatti et réalise également le doublé cette saison après sa victoire au Bol d'Or au printemps. Grâce à un Julien Da Costa survolté, la moto verte a pris le commandement de la course dès le deuxième tour pour la conserver la majeure partie du temps face à des adversaires néanmoins très pressants.
N'ayant connu aucun problème technique ou de chute, contrairement par exemple à la BMW no 99 qui a fini sur la troisième marche du podium, Kawasaki rejoint Honda au nombre des succès depuis 1978 avec onze victoires dans cette épreuve.
Deuxième à 1'02'', la moto no 1 du Suzuki Endurance Racing Team (SERT) a de son côté remporté le titre de champion du monde d'endurance pour la seconde année consécutive. Au départ de la course, quatre écuries ayant engagé quatre marques différentes (Suzuki, Yamaha, Honda et BMW) pouvaient encore décrocher la timbale à l'issue de cette 5e et dernière manche du championnat du monde. Ne participant qu'aux deux épreuves françaises - le Bol d'Or et les 24 Heures du Mans - Kawasaki ne visait pour sa part qu'une victoire de prestige.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS