Navigation

400 m: Van Niekerk renonce à défendre son titre

Ce contenu a été publié le 02 septembre 2019 - 18:37
(Keystone-ATS)

Champion du monde du 400 m en 2015 et en 2017, Wayde van Niekerk ne défendra pas son titre à Doha.

Le Sud-Africain, champion olympique en 2016 et recordman du monde de la spécialité, souffre toujours d'une blessure qu'il traîne depuis octobre 2017.

"Je suis positif et je prends les choses jour après jour, en respectant mon corps, et lorsque l'opportunité se présentera, je la saisirai. Pas de précipitation", a expliqué van Niekerk (27 ans), dans un message accompagnant un communiqué sur son compte Twitter.

Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit lors d'un match de "Touch rugby" en octobre 2017, Wayde van Niekerk n'a plus disputé de compétition internationale depuis. Il avait différé son retour aux affaires, initialement prévu pour le meeting de la Ligue de diamant à Monaco le 12 juillet, en raison d'une "contusion osseuse au genou" à l'entraînement, mais gardait l'espoir de s'aligner à Doha (27 septembre-6 octobre).

"Les équipes médicales, tant à Bloemfontein qu'à Aspetar, ont tout fait pour qu'il soit prêt pour les Mondiaux, mais ce n'est simplement pas possible", a souligné son médecin Louis Holtzhausen, cité dans le communiqué. "Toutefois, il est revenu avec succès sur la piste à l'entraînement et tout indique qu'il va récupérer plus rapidement à partir de maintenant", a ajouté le médecin.

Van Niekerk avait réalisé un 400 m extraordinaire lors des JO de Rio 2016. Il avait effacé le record du monde de l'Américain Michael Johnson (43''18) en bouclant le tour de piste en 43''03.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.