Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

ABB décroche un gros contrat portant sur plus de 450 millions de dollars (plus de 426 millions de francs). Le géant zurichois de l'électrotechnique livrera des équipements devant servir à raccorder les réseaux électriques norvégien et britannique.

L'opération permettra aux deux pays séparés par la mer du Nord d'exploiter de manière plus efficace leurs ressources en énergies renouvelables, a indiqué mardi ABB. La commande a été passée par l'exploitant du réseau électrique norvégien Statnett et le fournisseur britannique de courant et de gaz National Grid.

Le contrat figurera dans les comptes d'ABB au troisième trimestre, précise le communiqué. Le raccordement disposera d'une très grosse capacité de transport, à savoir 1400 mégawatts (MW) sur une distance de quelque 730 kilomètres entre Kvilldal en Norvège et Blyth, dans le nord de l'Angleterre.

La mise en service est prévue à l'horizon de 2021, note encore ABB, qui assume la planification, la construction, la livraison et le démarrage de l'installation. Celle-ci permettra d'échanger du courant éolien britannique et de l'énergie hydraulique norvégienne.

ATS