Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

S'appuyant sur un solide carnet de commandes, ABB a poursuivi sa croissance au premier trimestre 2012. Affichant des ventes en hausse, le groupe électrotechnique zurichois a vu son bénéfice net progresser de 5% à 685 millions de dollars, malgré la pression sur les prix.

Sur le trimestre sous revue, les entrées de commandes sont restées stables au regard des trois premiers mois de 2011 à 10,37 milliards de dollars (9,45 milliards de francs), a indiqué mercredi la multinationale établie à Zurich. Exprimées en devises locales, elles se sont étoffées de 2%.

ABB a expliqué la croissance à la faveur d'une demande accrue en Amérique du Nord, notamment dans les domaines des équipements pour l'approvisionnement en énergie ainsi que des solutions d'automation et les moteurs. Le groupe zurichois a aussi tiré profit de l'acquisition au début 2011 du fabricant américain de moteurs électriques Baldor Electric.

En revanche, la demande est demeurée faible en Chine et en Europe du Sud. Les contrats liés aux opérations de services ont augmenté de 9% et ont représenté 20% de l'ensemble des entrées de commandes. A fin mars, le carnet d'ordres se montait à un niveau quasi-record de 29,91 milliards de dollars, soit 2% de plus qu'un an auparavant.

Marges sous pression

Le chiffre d'affaires s'est pour sa part étoffé de 6% (8% en monnaies locales) à 8,9 milliards de dollars, tirant profit des ordres reçus au cours des derniers mois.

Le bénéfice opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) s'est fixé à 1,05 milliard de dollars, 3% de plus qu'un an auparavant. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est en revanche détérioré de 7% à 1,23 milliard.

La performance du géant de l'électrotechnique a dépassé les attentes des analystes consultés par l'agence financière AWP. Evoquant la suite de l'exercice ABB escompte une croissance profitable du fait d'une demande offrant un grand nombre de possibilités.

ATS