Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

ABB a dégagé un bénéfice net en baisse de 2% au premier semestre 2015 à 1,15 milliard de dollars (1,1 milliard de francs). Le chiffre d'affaires du groupe électrotechnique zurichois a diminué de 10% sur un an pour s'inscrire à 17,72 milliards de dollars.

Les six premiers de l'exercice en cours ont souffert d'un deuxième trimestre moins fort que le précédent. Ainsi, entre avril et fin juin, le bénéfice net affiche une contraction de 8% en rythme annuel à 588 millions de dollars, a indiqué jeudi ABB.

Le chiffre d'affaires trimestriel présente pour sa part une baisse de 10% également à 9,17 milliards de dollars, a précisé la multinationale. Sur base comparable toutefois, il a augmenté de 3% au deuxième trimestre, tout comme au premier semestre.

Au niveau opérationnel, le groupe a dégagé un résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) de 1,06 milliard de dollars au premier semestre, en recul de 3% (+8% sur base comparable). Sur le seul deuxième trimestre, il a diminué de 6% à 2 milliards (+7% sur base comparable).

Cité dans le communiqué, le directeur général Ulrich Spiesshofer relève en substance qu'ABB a continué d'appliquer sa stratégie. Au-delà, il mentionne que l'entreprise doit affronter des conditions de marché difficiles et composer avec une demande faible en Chine, aux Etats-Unis ainsi que dans les industries pétrolière et gazière.

Pour la suite de l'exercice 2015, ABB s'attend à la poursuite d'un environnement incertain, avec des évolutions disparates tant au niveau des marchés que des activités du groupe.

ATS