Navigation

ABB Sécheron: la direction salue la qualité des discussions

ABB veut délocaliser la quasi-totalité de la production d'ABB Sécheron à Lodz, en Pologne, pour ne conserver à Genève qu'un centre d'excellence (archives). KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 novembre 2017 - 17:25
(Keystone-ATS)

Des discussions ont eu lieu mercredi à Genève entre la direction d'ABB Sécheron et l'ensemble du personnel, lors d'une troisième journée de "consultation collective". La qualité des travaux a été saluée par le directeur du site Thierry Lassus.

Lors d'une assemblée générale qui a eu lieu dans l'après-midi, le personnel a toutefois voté à l'unanimité une prolongation de la consultation collective, indique Unia dans un communiqué. Les employés participeront avec la direction et le syndicat dès lundi aux travaux de la task force du Conseil d'Etat pour le maintien des emplois.

Pour que cette discussion puisse se dérouler de manière constructive, le personnel demande toujours le retrait du plan de restructuration, qui menace près de 150 emplois. Dans ce cas, les employés d'ABB Sécheron pourraient suspendre leurs travaux collectifs.

Pour mémoire, ABB veut délocaliser la quasi-totalité de la production d'ABB Sécheron à Lodz, en Pologne, pour ne conserver à Genève qu'un centre d'excellence, la recherche et la fabrication de petites séries. Au total, 100 employés permanents et 43 temporaires seraient concernés d'ici à la mi-2019.

ABB Sécheron est spécialisée dans la fabrication de transformateurs de traction et a pour clients de nombreux constructeurs de trains et de compagnies ferroviaires comme les CFF, la SNCF et la Deutsche Bahn. L'entreprise, fondée en 1879, produit aussi des installations fixes de moyenne tension et de services ferroviaires.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article