Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accidents militaires en baisse en 2017: bilan positif de la Suva

Environ 80% des cas d'accidents survenus à l'armée touchent des miliciens.

Suva

(sda-ats)

L'assurance militaire a été sollicitée moins souvent l'an dernier qu'en 2016. Ses prestations ont atteint 183,7 millions de francs, soit une baisse de 4%. Les accidents survenus lors d'activités sportives constituent la plus grande catégorie de cas.

En 2017, l'assurance militaire a enregistré 40'769 nouveaux cas, dont 32'974 (environ 80%) concernent des maladies et des accidents subis par des personnes ayant effectué un service de milice. Le nombre total de jours de service assurés - 10 millions - se situe au niveau de l'année précédente, indique mardi la Suva dans sa statistique de l'assurance militaire.

La part la plus importante des coûts est liée aux prestations de rentes (86 millions de francs). Suivent les frais de traitement (70 millions) et les indemnités journalières (27 millions). Les frais de rentes sont en recul depuis plusieurs années en raison de la répartition des âges des rentiers. La plus grande partie des rentes est constituée d'ancien cas.

Accidents sportifs pour moitié

Les miliciens de l'armée représentent 80% des cas d'accidents ou de maladie recensés par l'assurance militaire. Un quart des accidents couverts se sont produits lors d'activités sportives.

Dans 44% des cas, ils ont eu lieu lors de la pratique de sports d'équipe, football en tête. Le nombre d'accidents sportifs a toutefois atteint le niveau le plus bas depuis cinq ans.

Dans 19% des accidents, la personne blessée a trébuché ou fait une chute. Les parties du corps le plus souvent blessées sont les dents, les genoux, les jambes et les chevilles.

Armes et transports peu impliqués

Les 307 accidents de transport et de la circulation routière recensés l'an dernier à l'armée ne représentent que 8,6% des cas. Leurs conséquences financières sont toutefois lourdes, puisqu'ils correspondent à 15% des coûts de l'assurance militaire.

Avec 145 cas, les accidents survenus avec des armes ont reculé en 2017 à un niveau qu'ils n'avaient plus atteint depuis des années. Une cinquantaine de cas de violence et de voies de fait ont en outre émaillé l'année dernière au sein de l'armée.

Trois accidents mortels

Par ailleurs, 105 cas d'accidents étaient liés à des animaux. Avec trois cas, le nombre d'accidents mortels s'est inscrit exactement dans la moyenne de ces cinq dernières années.

Caisse nationale d'assurance accident, la Suva gère l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. L'assurance accident couvre les personnes au service de la Confédération dans le cadre du maintien de la sécurité et de la paix.

Ses prestations concernent autant les militaires que les civilistes, les personnes affectées au service civil, celles qui participent à des actions de maintien de la paix de la Confédération à l'étranger et les membres du Corps suisse d'aide humanitaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.