Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accord de principe sur l'unification de l'opposition syrienne

Sous la pression internationale, les différentes composantes de l'opposition syrienne réunies au Qatar ont conclu dimanche un "accord initial" sur la formation d'une nouvelle instance représentative. Un religieux modéré a été élu à sa tête.

Le nouvel organe, formé des mouvements en exil et de ceux qui opèrent en Syrie, devrait s'appeler "Coalition nationale syrienne de l'opposition et des forces révolutionnaires", a déclaré à Doha Sadreddine al-Bayanouni, un membre des Frères musulmans. Un religieux modéré, cheikh Ahmad Maaz Al-Khatib, a été élu président de cette nouvelle Coalition nationale.

Plus de 38'000 morts

Originaire de Damas, cheikh Al-Khatib, 52 ans, a quitté la Syrie il y a environ trois mois, après avoir été arrêté à deux reprises depuis le déclenchement du soulèvement contre le régime du président Bachar Al-Assad en mars 2011.

Leurs alliés arabes et occidentaux pressaient les opposants syriens de mettre fin à leurs divisions, après bientôt vingt mois de révolte contre le régime de Damas et plus de 38'000 morts.

Débats difficile

Les délégués à la réunion de Doha, après plusieurs jours de débats difficiles, ont affirmé que la nouvelle instance permettrait aux minorités religieuses et ethniques syriennes de mieux faire entendre leurs voix. Les groupes qui combattent sur le terrain et qui se plaignent d'être ignorés par l'opposition en exil seront aussi mieux écoutés, ont-ils assuré.

L'actuel Conseil national syrien (CNS), dont la plupart des responsables vivent en exil, répugnait à se fondre dans une instance plus large. Mais il a finalement cédé aux fortes pressions du Qatar, qui finance depuis plusieurs mois l'insurrection, et des pays occidentaux, notamment des Etats-Unis.

Aux termes de l'accord de Doha sera mise en place une assemblée de 55 à 60 membres, avec un président, deux adjoints et un secrétaire général. Il s'agira ensuite de former dans les prochaines semaines un gouvernement de transition de dix membres, qui devrait solliciter une reconnaissance internationale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.