Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accord pour un sommet entre Kim et Trump "le plus tôt possible"

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a rencontré le président sud-coréen Moon Jae-in à Séoul, après son passage à Pyongyang où il s'est entretenu avec Kim Jong-un.

KEYSTONE/EPA AP POOL/AHN YOUNG-JOON / POOL

(sda-ats)

Les Etats-Unis et la Corée du Nord se sont mis d'accord pour la tenue d'un deuxième sommet entre les présidents Donald Trump et Kim Jong Un. La rencontre aura lieu "le plus tôt possible", a annoncé dimanche la présidence sud-coréenne

Les deux parties vont continuer à discuter pour fixer "l'endroit et la date d'une nouvelle rencontre", a par ailleurs déclaré le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Séoul. Le président sud-coréen Moon Jae-in a rencontré le chef de la diplomatie américaine après une visite de ce dernier à Pyongyang où il a rencontré Kim Jong-un dans la journée.

Mike Pompeo a informé M. Moon qu'il avait discuté avec Kim des étapes de la dénucléarisation entreprise par la Corée du Nord et de la question du contrôle de ces mesures, a précisé le porte-parole de la présidence sud-coréenne.

MM. Pompeo et Kim ont également convenu de la création d'un groupe de travail pour discuter de la procédure de la dénucléarisation et du second sommet entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen. Les deux hommes s'étaient rencontrés le 12 juin à Singapour.

Tournée asiatique

Le chef de la diplomatie américaine effectue une tournée asiatique qui l'a également conduit à Tokyo et doit le mener en Chine. "J'ai fait un bon voyage à Pyongyang pour rencontrer le président Kim", a déclaré M. Pompeo sur Twitter après avoir rencontré le leader nord-coréen pendant environ deux heures. "Nous avons continué à progresser sur les accords passés lors du sommet de Singapour".

Ce voyage constitue la quatrième visite du secrétaire d'Etat américain alors qu'un possible accord historique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord prend forme. Parlant à M. Pompeo via un interprète, M. Kim a salué "une bonne rencontre". "Cela a été une très bonne journée qui promet un bon avenir (...) pour les deux pays".

Lors d'un précédent voyage en juillet, M. Pompeo avait fait état de progrès mais Pyongyang avait condamné les "méthodes de gangster" des Américains accusés d'exiger son désarmement unilatéral sans faire de concession. Un responsable américain a déclaré que la nouvelle visite s'était "mieux" déroulée que "la fois précédente", ajoutant cependant: "le chemin sera long".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.