Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nanterre - L'héritière de la fortune L'Oréal Liliane Bettencourt et sa fille Françoise Bettencourt-Meyers ont annoncé lundi leur réconciliation. Ceci met un terme à trois ans d'un conflit familial qui a pris des allures de scandale politico-financier depuis l'été.
Les deux femmes "se sont rapprochées" et abandonnent toutes les procédures judiciaires "qui ont perturbé leur vie familiale" depuis 2007, peut-on lire dans un communiqué commun. Ce dénouement est le résultat de trois semaines de tractations secrètes.
Accord avec BanierEn parallèle, Françoise Bettencourt-Meyers et le photographe François-Marie Banier ont signé un accord qui met fin à leurs différends judiciaires. La fille de Liliane Bettencourt accusait M. Banier d'abus de faiblesse envers sa mère.
Grâce à ces accords, Liliane Bettencourt, "sera libre de toute entrave", s'est félicité l'avocat de Françoise Bettencourt-Meyers. François-Marie Banier ainsi que le gestionnaire de fortune Patrice de Maistre "disparaissent de son entourage", a-t-il expliqué sur France 2.
Une rencontre mère-filleSelon l'avocat de Liliane Bettencourt, la mère et la fille devaient se rencontrer lundi pour sceller cette réconciliation. A la suite de cet accord, les poursuites pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt et la demande de mise sous tutelle vont s'éteindre.
Depuis 2007, Françoise Meyers-Bettencourt poursuivait en justice le photographe mondain François-Marie Banier qu'elle accusait d'avoir abusé de la faiblesse de sa mère âgée de 88 ans. M. Banier avait obtenu de la richissime héritière près d'un milliard d'euros de dons en assurances-vie et en tableaux dans les années 1990 et 2000.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS