Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien directeur financier des Forces motrices thurgoviennes (EKT) a écopé de 16 mois de prison avec sursis pour blanchiment d'argent, gestion déloyale et corruption. Le tribunal de district d'Arbon l'a également condamné à payer une amende de 1000 francs.

L'homme de 49 ans, qui vit aujourd'hui en Thaïlande où il est actif dans l'immobilier, avait investi 35 millions de francs d'EKT dans la banque Lehman Brothers et avait encaissé illégalement une commission de 1,2 million. L'investissement était parti en fumée lors de la faillite de la société américaine. L'accusé a entretemps rendu la commission aux Forces motrices thurgoviennes.

Le tribunal de district a reconnu l'accusé coupable de gestion déloyale dans huit cas et de blanchiment d'argent par métier dans cinq cas. L'ex-directeur financier a aussi été reconnu coupable d'avoir accepté de l'argent de la corruption. Il a toutefois été acquitté de l'accusation de concurrence déloyale.

Trois co-accusés ont écopés de peines pécuniaires avec sursis de 13'200, 6300 et 900 francs, ainsi qu'à des amendes de 2000 et 1000 francs.

ATS