Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un juge fédéral américain a rejeté mardi des plaintes du liquidateur du fonds Madoff qui réclamaient 2 milliards de dollars à UBS et 19 milliards de dollars à la banque américaine JPMorgan Chase. Le plaignant va faire appel.

Irving Picard, qui cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de Bernard Madoff, reproche à UBS d'avoir promu des produits financiers proposés par Madoff en fermant délibérément les yeux sur ses activités. Il estime aussi que JPMorgan Chase s'est rendu complice des opérations frauduleuses de l'ex-homme d'affaires en accueillant son compte.

Mais le juge a estimé que le liquidateur n'avait pas en tant que tel le droit de poursuivre les deux établissements devant la justice dans cette affaire. Selon elle, seuls les investisseurs floués pouvaient le faire.

Le liquidateur va faire appel

Le liquidateur, qui reste "confiant" dans les plaintes déposées à l'encontre de JPMorgan Chase et UBS, va faire appel de cette décision, a indiqué dans un courriel à l'AFP sa porte-parole.

Bernard Madoff a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour son escroquerie, estimée entre 23 et plus de 65 milliards de dollars, selon que l'on compte avec ou sans les intérêts. Son escroquerie, consistant à piocher dans les finances de ses nouveaux clients pour rétribuer ou rembourser les clients plus anciens, avait éclaté en décembre 2008, lorsque avec la crise, un nombre croissant d'investisseurs avaient demandé à récupérer leur dû.

ATS