Navigation

Affluence record pour les 26e Eurockéennes de Belfort

Ce contenu a été publié le 07 juillet 2014 - 09:45
(Keystone-ATS)

Les 26e Eurockéennes de Belfort se sont achevées dimanche soir avec les concerts de Robert Plant et The Black Keys. Le festival s'est tenu à guichets fermés. Il a accueilli 102'000 personnes en trois jours, un record pour cette durée, ont annoncé les organisateurs.

La jauge journalière est passée de 33'000 à 34'000 visiteurs. L'an dernier, les Eurocks avaient attiré 127'000 personnes, mais sur quatre jours. Le budget du festival s'élève à sept millions d'euros (8,5 millions de francs).

Cette édition a été marquée par le mouvement des intermittents du spectacle: avec le soutien de la direction du festival, les quelque 230 intermittents employés à Belfort ont pu largement exprimer leurs revendications auprès du public. Mais ils avaient choisi - lors d'un vote organisé jeudi, à la veille de l'ouverture - de ne pas faire grève.

Vêtus d'un t-shirt marqué de la croix blanche symbolisant leur lutte et de l'inscription "Soutien aux intermittents", ils ont réitéré leur prise de parole chaque jour. Même l'ancien leader de Noir Désir, Bertrand Cantat, est monté sur scène vêtu de ce t-shirt. Tout comme Samaha, la chanteuse du groupe d'électro-rock français Shaka Ponk.

Indispensable au festival

Vendredi soir, à l'issue du concert de Stromae, les quatre scènes du festival ont été symboliquement plongées dans le silence pendant cinq minutes. Les salariés en colère ont pu expliquer les conséquences pour leur profession de la nouvelle convention d'assurance-chômage.

"On a pu montrer qu'on pouvait s'engager, prendre la parole, prendre des positions, sans casser un festival avec un appel à la grève", a commenté dimanche le président des "Eurocks", Jean-Marc Pautras, lors d'une conférence de presse.

Antonin Borie, membre de la CIP (Coordination des intermittents et précaires) de Franche-Comté, a souligné de son côté la "bonne volonté" déployée par la direction des "Eurocks". Elle a permis de "donner de la visibilité au combat" des intermittents.

Matériel pour malentendants

Les "Eurocks" 2014 devaient s'achever dimanche soir avec The Black Keys, le phénomène Fauve, et l'ancien leader de Led Zeppelin, Robert Plant, 65 ans, avec son nouveau groupe The Sensational Space Shifters.

Jean-Marc Pautras a annoncé que trois poids lourds des festivals d'été avaient décidé de s'engager pour lever des fonds en vue de mener des actions solidaires communes. Il s'agit des Eurockéennes de Belfort, de Rock-en-Seine (Saint-Cloud, Hauts-de-Seine) et des Vieilles Charrues (Carhaix, Finistère).

Cette année, le trio a ainsi levé 150'000 euros. Ce montant servira à acheter en commun, entre autres, du matériel pour malentendants.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.