Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un attentat suicide revendiqué par les talibans dans l'enclave diplomatique de Kaboul a fait deux morts mercredi matin, ont annoncé des responsables. Le quartier est l'un des endroits les plus protégés de la ville.

"Le kamikaze essayait de grimper sur un immeuble élevé en construction quand il a été abattu par les forces de sécurité", a déclaré Mohammad Ayoub Salangi, le chef de la police de Kaboul. Le kamikaze a néanmoins réussi à se faire exploser. "Deux gardes ont été tués et trois autres personnes légèrement blessées".

Les talibans ont revendiqué l'attentat. "Un grand nombre de fedayine armés d'armes lourdes et légères ont attaqué un important bureau de la CIA dans le centre de Kaboul", ont-ils écrit dans un communiqué publié sur un de leurs sites de propagande.

Les attentats à Kaboul sont assez rares. Une demi-douzaine d'entre eux se sont produits en 2012, faisant quelques dizaines de morts et de blessés. Le dernier épisode du genre s'est produit le 13 novembre, jour du onzième anniversaire du retrait des talibans de la capitale: quatre roquettes avaient été tirées sur la ville, tuant un homme et en blessant deux.

Retrait de l'OTAN en 2014

Après onze années de combat, et malgré plusieurs milliers de milliards de dollars engloutis et jusqu'à 130'000 soldats étrangers mobilisés - encore plus de 100'000 hommes aujourd'hui -, la rébellion menée par les talibans n'a jamais pu être défaite.

Repoussée dans les campagnes et sur la défensive, elle n'est plus capable que de coups d'éclat à forte valeur ajoutée, affirme l'ISAF, la force de l'OTAN dans le pays. A l'image de l'attaque de mercredi à Kaboul.

L'insurrection est notamment très active dans le sud et l'est du pays, où le régime ne contrôle que les principales villes. L'essentiel des troupes de l'OTAN se retirera du pays d'ici à la fin 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS