Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Grande-Bretagne et l'Allemagne ont annoncé dimanche un retrait important de leurs militaires qui contribuent aux forces de l'OTAN en Afghanistan. Londres devrait rapatrier plusieurs milliers de soldats et Berlin plusieurs centaines.

La Grande-Bretagne, qui possède le deuxième contingent étranger en Afghanistan après celui des Etats-Unis, doit retirer quelque 500 hommes du pays cette année. Il en restera environ 9000. Toutes les troupes de combat britanniques doivent quitter l'Afghanistan d'ici la fin 2014.

Les déclarations du ministre de la Défense Philip Hammond laissent penser qu'un contingent maximum de 4500 soldats pourrait quitter le pays dès l'an prochain. Au total, plus de 430 soldats britanniques ont été tués en Afghanistan depuis le début de l'intervention internationale contre les talibans à l'automne 2001.

4900 soldats allemands en Afghanistan

De son côté, le magazine "Spiegel" a rapporté dimanche que l'Allemagne va réduire "significativement" l'an prochain le nombre de ses troupes en Afghanistan.

Le nombre actuel de 4900 soldats, le plus haut à avoir été atteint depuis les début de l'intervention, devrait être réduit "largement sous les 4000" quand le gouvernement allemand demandera au parlement en janvier un nouveau mandat pour ses forces armées en Afghanistan, selon l'hebdomadaire.

Cinq cents soldats de l'actuel contingent allemand sont déjà sur le point d'être retirés d'Afghanistan avant la fin 2012. Les troupes étrangères ont commencé à partir et toutes les forces combattantes auront quitté le pays avant la fin 2014, selon le calendrier de retrait avalisé par les Etats Unis et l'OTAN.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS