Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme vêtu de l'uniforme de l'armée afghane a tiré lundi sur des soldats de la force de l'OTAN dans un camp américain dans le sud de l'Afghanistan. Deux soldats britanniques ont été tués. Dans l'est du pays, un autre soldat de l'ISAF a été lui abattu par un policier "présumé".

L'assaillant vêtu de l'uniforme de l'armée afghane a été tué, a indiqué la force internationale (ISAF). Un soldat afghan a encore trouvé la mort et un militaire britannique a été "grièvement blessé".

"Dès qu'ils ont ouvert la porte" du camp à "son équipe et lui", l'homme "a ouvert le feu" sur les deux Britanniques "et les a tués", a raconté un policier afghan.

Nouvelle tactique des insurgés

Le troisième militaire de l'OTAN a été abattu dans l'est par un membre présumé de la police locale afghane "au moment où son unité "s'approchait d'un poste de contrôle", selon l'ISAF, qui ne fournit pas la nationalité du militaire.

Les meurtres de militaires étrangers par des soldats afghans se sont multipliés ces derniers mois. Recourant jusqu'ici aux attentats suicides et aux mines artisanales, les insurgés ont élargi leur palette, privilégiant l'infiltration d'un des leurs dans des unités afghanes ou étrangères.

Cette tactique instaure une méfiance chronique entre les deux camps supposés amis. Le bilan des soldats étrangers tués par leurs compagnons d'armes afghans passe à 16 au premier trimestre 2012, sur un total de 90 morts au sein de l'ISAF.

ATS