Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un bâtiment de la clinique psychiatrique St. Urban (LU): un octogénaire y est décédé après avoir été agressé par un patient.

Psychiatrie du canton de Lucerne

(sda-ats)

Une agression a tourné au drame dans la clinique psychiatrique de St. Urban (LU) dans la nuit de jeudi à vendredi: un patient qui venait d'être interné s'en est pris à un autre malade. La victime, un homme âgé de 85 ans, est décédée des suites de ses blessures.

L'agresseur, un homme de 33 ans originaire du Kosovo, a pris la fuite dans un premier temps. La police l'a toutefois retrouvé peu après dans une commune voisine, a-t-elle annoncé.

Les deux hommes ne se connaissaient pas, a précisé à l'ats Julius Kurmann, médecin-chef des soins stationnaires. Aucune arme n'a semble-t-il été en jeu. Les deux patients ont été amenés à la clinique jeudi, dans les deux cas pour la première fois: la future victime en journée, l'agresseur peu avant minuit.

Pas de signe d'agressivité

Ce dernier s'est de lui-même présenté à la clinique. Il paraissait tendu, mais il ne montrait aucun signe d'agressivité, ni par son récit ni par son comportement, selon Julius Kurmann. De plus, il s'est montré coopératif.

Pour la nuit, il a été placé dans la chambre double de l'octogénaire. Peu après, les employés ont entendu du bruit, mais n'ont pas pu entrer dans la chambre, dont l'agresseur bloquait l'accès. L'attaque a été tout à fait soudaine, a précisé le médecin-chef. S'il y avait eu un indice d'agressivité, l'homme aurait placé seul dans une chambre.

Courte fuite

Un employé a finalement pu l'évacuer de la station afin de porter secours à la victime. L'assaillant en a profité pour s'échapper, mais la police a mis un terme à sa fuite peu après. L'homme âgé de 85 ans a été transféré à l'hôpital, où il est décédé vendredi à l'aube.

L'auteur s'est présenté à la clinique pour des troubles psychiques aigus. Le Ministère public a ouvert une enquête. La victime était un Italien, selon la police. Tout comme le Kosovar, il vivait en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS