Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme de 34 ans qui a violemment frappé le conseiller national Hans Fehr (UDC/ZH) à la tête en marge de l'assemblée de l'Albisgüetli en 2011, a été condamné à six mois de prison avec sursis. Les autres agresseurs n'ayant pu être identifiés, la procédure a été suspendue.

Elle sera reprise si de nouveaux éléments permettent de les retrouver, a indiqué mardi le Ministère public zurichois. Selon les services du procureur, il s'agit probablement d'autonomistes de gauche.

Le 21 janvier 2011, alors qu'il se rendait à la réunion annuelle de l'UDC zurichoise à l'Albisgüetli, M. Fehr a été attaqué par un groupe de personnes masquées. Les agresseurs l'ont jeté à terre et l'ont battu à coups de poings et de pieds.

Après avoir pu se relever et poursuivre son chemin, M. Fehr a été attaqué par un Suisse de 34 ans n'appartenant pas au groupe d'agresseurs précédent. Le prévenu a avoué les faits.

ATS